www.thowra.com
www.thowra.com

Language: Anglais Français Espagnol Grec

Tucan
Toucan

Table top
Table

Trees in the Pantanal
Printemps - Pantanal

Salvador da bahia
Salvador da Bahia

Ilha Boipeba
Ilha Boipeba

yellow flowers
Tiradentes

red plant
Chapada Diamantina

Church front
Tiradentes

Two Houses
Parlement, Brazilia

Sunset
Coucher de soleil, Brazilia

Street in Mariana
Mariana

Pour beaucoup de personnes, l’Amérique Latine est un continent lointain, plein de rêves, de découvertes et d’aventures. Vivre et voyager sur ce vaste continent est une expérience unique et pleine d’opportunités qui offre aux plus intrépides des voyageurs la chance de vivre quelque chose d’inoubliable. La culture, la langue, les habitants et la géographie de la région forment partie d’un tableau impressionnant de couleurs et de saveurs qui vont du splendide au grandiose. Le plus grand problème est sûrement l’embarras du choix, car il serait impossible de visiter tout ce l’Amérique Latine a à nous offrir en un seul voyage.

Sur ce site, vous découvrirez l’histoire d’un voyage en Argentine, au Brésil et au Paraguay, avec quelques recommandations coté logement et tour opérateurs. Il est divisé en chapitres, par pays, qui couvrent les points touristiques importants visités par l’auteur. Les chapitres, qui sont actuellement en Anglais uniquement, seront traduits petit à petit en Français, puis progressivement en espagnol.

Guides touristiques

En règle générale, le ‘Lonely Planet’ est un guide pratique et compréhensif. Il n’est pas strictement essentiel de dépendre d’un guide touristique, mais ils offrent aux voyageurs des informations de base essentielles. Il est souvent possible de trouver sur place un logement et des tours opérateurs un peu moins cher ou même plus confortable que ceux trouvés dans les guides, mais ceux-ci offrent de bonnes options en cas de dépannage.

Transport

L’Argentine, le Brésil et le Paraguay sont tous reliés par un vaste réseau routier. Pour ceux qui ont beaucoup de temps et qui voyagent sur un petit budget, le transport routier en car est idéal. Les distances sont souvent gigantesques et beaucoup de voyages prennent plus de 18 heures, mais pour ceux qui peuvent dormir dans les car de nuits, les économies sont considérables.

Au Brésil, comme dans la plupart des autres pays de la région, il a différentes catégories de bus : La catégorie de base n’offre pas beaucoup de conforts mais est parfaitement adéquate sur des distances courtes ; la catégorie de luxe (le Leixo) offre un niveau de confort similaire à la première classe dans un avion de luxe : couvertures, oreillers, repas etc. Le plus important lors d’un voyage en bus, tout comme n’importe où dans ces pays, est de ne pas paraître riche et de s’habiller ‘localement’.

Sur la plupart des routes, il est possible de se rendre au terminal de bus le jour même du voyage et d’acheter les billets sur place. Sur certaines routes plus populaires, il est préférable d’acheter les billets environs 24 heures à l’avance. Une façon de s’assurer d’un billet de sortie est tout simplement d’acheter le billet en arrivant dans un lieu. Comme pour toute autre chose en Amérique Latine, il est important de s’assurer que les vendeurs de billets n’essayent pas de vous arnaquer et vous savez exactement où va votre bus. Certains sont directs et d’autres passent par tous les petits villages, ce qui peut rallonger un voyage de plusieurs heures. Dans le cas où il y a plusieurs compagnies effectuant le même trajet, il est important de s’informer des horaires et des prix auprès de chaque compagnie car ceux-ci peuvent varier considérablement.

D’autres moyens de transport incluent la location de voiture et l’avion. Les vols nationaux au Brésil permettent de couvrir des distances énormes en peu de temps, mais ceux-ci sont considérablement plus chers que le voyage en car. Lors de l’achat d’un billet d’avion pour le Brésil, il est possible d’acheter un billet ‘escale’ qui permettent au voyageur d’effectuer un total de 5 vols internes dans le pays. Ces billets ne peuvent pas êtres achetés une fois arrivés au Brésil et doivent donc être achetés lors de l’achat du billet aller-retour pour le Brésil.

Logement

Trouver quelque part où dormir chaque nuit peut être un souci pour les moins expérimentés, mais chaque ville et village a sa part de ‘pousadas’, d’auberges et d’hôtels. Il y a beaucoup d’options budget, surtout pour ceux qui ne craignent pas les dortoirs communaux. Ceux-ci sont en général très accueillants et offrent l’opportunité de rencontrer d’autres voyageurs, de partager vos histoires et vos aventures avec d’autres et même de rencontrer de nouveaux compagnons de voyage. Les prix varient selon l’endroit, les grandes villes comme Rio de Janeiro sont bien sures plus chères que les petits villages régionaux de la région du Minas.

Visas

Pour la plupart des ressortissants de pays européens, il est possible d’obtenir un visa touristique de 3 mois pour l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Ces visas peuvent être obtenus en passant la douane aux frontières. En général, il est possible d’obtenir une extension de 3 mois. Le Brésil ne délivre pas plus de 6 mois de visa touristique par période de 12 mois.

Veuillez consulter vos ambassades pour les dernières informations.

Sécurité

La chose la plus importante pour devenir un ‘bon touriste’ est d’éviter de devenir une cible, surtout dans les grandes villes comme Rio de Janeiro et Salvador da Bahia. Il existe des règles simples : Ne jamais porter de bijoux, à part les produits locaux vendus dans les marchés par les indiens (Ceux-ci ont aucune valeur locale et peuvent être achetés partout). Ne jamais porter de l’or ou de l’argent (ou toute imitation). Ceux-ci peuvent avoir le même effet qu’afficher un pancarte sur sa tête avec les mots ‘je suis un touriste riche, attaquez moi’. Ne jamais porter de grandes sommes d’argent sur votre personne, ou si vous êtes amenés à le faire, cachez le quelque part de sur. Une bonne idée et de rajouter un poche à l’intérieur du bas de la jambe de votre pantalon. Il est aussi possible de trouver des ceintures avec des compartiments secrets dissimulés sur le coté corps.

Dans les endroits comme Rio, ne jamais emporter vos appareils photo, sacs à main où même vos serviettes de bain à la plage. Tout peut (et souvent est) être volé ! Il est possible d’emporter appareils photos etc lors de visites avec des tours opérateurs car ceux-ci vous offrent plus de sécurité et vous emmèneront voir tous les sites importants. Une bonne idée et de s’habiller localement, des tongues, des sarongs, peuvent êtres achetés au bord de la route. Une bonne idée et de dissimuler quelques billets dans vos chaussures, assez pour payer un taxi jusqu’à votre hôtel, affin d’assurer que dans les cas ou vous vous faites voler, vous arriverez toujours à renter ‘chez vous’.

Généralement, si vous n’avez pas l’apparence de quelqu’un de riche il ne vous arrivera rien. Le danger existe bien sur, mais il est souvent exagéré par des médias sensationnalistes. Il est donc important de rester vigilant, mais sans avoir peur à chaque coin de route.

Pour les filles souhaitant voyager seules en Amérique Latine, il y a quelques règles importantes qui vous mettront à l’abris des attentions non désirées : Toujours faire croire aux gens que a) vous avez un copain b) que vous allez bientôt vous marier c) que votre fiancé est sur le point de vous rejoindre pour continuer votre voyage avec vous. Ceci est important. Pour une raison bizarre, les hommes semblent avoir un certain respect pour la période des fiançailles. Le mariage par contre, a beaucoup moins de valeur.

Parler la langue locale

Pouvoir communiquer et parler avec la population locale est toujours un avantage et vous offrira l’occasion de découvrir plus de saveurs que si vous ne parlez pas la langue. Le mieux vous parlez espagnol ou portugais (selon le pays) le plus vous pourrez apprendre su le pays que vous visiter. Pour ceux qui parlent peu ou pas du tout ces langues, il est toujours possible de visiter la région car beaucoup des endroits touristiques importants ont des guides bilingues. Quoi qu’il en soit, il est recommandé à tous voyageurs d’emmener au moins un petit guide avec les phrases et le vocabulaire de base.

Yerba Maté

Mate is a tea-like beverage consumed mainly in Argentina, Uruguay, Paraguay and southern Brazil. It is brewed from the dried leaves and stemlets of the perennial tree Ilex paraguarensis ("Yerba Mate"). The name "Mate" derives from the quichua word "matí" that names the gourd (Lagenaria vulgaris) that is traditionally used to drink the infusion. The scientific name Ilex paraguarensis was given by the French naturalist and botanist Auguste de Saint Hilaire in 1822, the tree belongs to the family Aquifoliaceae and grows between the parallels 10° and 30° (South) in the Paraná and Paraguay rivers basins. It is a plant typical of the Alto Paraná region, Alto Uruguay region and the Argentine NE. It is a tropical or subtropical plant, needing high temperatures, high humidity and up to 1500 mm of annual rain. On average, 300,000 tons of Mate are produced each year.

In the wild, the plant needs about 25 years to develop completely, reaching in that case a height of up to 15 meters. The leaves are alternated, cuneiform, elliptical or oval, with the border slightly serrated. It flowers between the months of October and December. The flowers are small, polygamous, dioicous, with calix and corolla in a tetrameric disposition. The fruit resembles a pepper berry. Among several varieties, there are three that are the most important: "angustifolia", "longifolia" and "latifolia".

Mate has a characteristic mature flavour which is somewhat sweet, bitter, withered leaf like, and alfalfa-like, similar to that obtained from tea (Camellia sinensis). Of the 196 volatile chemical compounds found in Yerba Mate, 144 are also found in tea. It is used in popular medicine and employed in commercial herbal preparations as a stimulant to the central nervous system, a diuretic, and an antirheumatic .

Téréré is a popular form of iced Maté that can be found in the more tropical Maté regions. In Paraguay, people tend to drink Maté during the colder winter months and Téréré during the warm summer months. It can also be found in the Rio de la Plata area of Argentina, in Uruguay and in Southern Brazil.

.........................
[ Home ] [ Argentina ] [ Brasil ] [ Paraguay ] [ Links ]
Web design and Photography © thowra.com 2003-2005
DHTML Menu / JavaScript Menu Powered By OpenCube